Les biographies :

Jean-Noël Coghe




Philippe Langlois et Dixiefrog... 20 ans de mariage !




FISH fête le 20ème anniversaire de MISPLACED CHILDHOOD, l’album mythique de MARILLION




Freddy Nieuland... Wallace Collection.




FRISWA




Piero Kenroll




Roland Van Campenhout... le Géant !




Mike Sanchez




The Sunlights.



 
Bill Wyman
Des Stones aux Bill Wyman’s Rhythm Kings

Lorsque Bill Wyman décide de quitter les Rolling Stones en 1993, il comptait bien se consacrer à d’autres projets et passions tels l’écriture, l’archéologie, la photographie, la gestion de son restaurant, le Sticky Fingers... Durant deux ans, il touche à peine à sa guitare avant que le virus ne le frappe à nouveau.

 

 

Était-il envisageable que Bill Wyman, qui durant plus de 30 ans a constitué avec Charlie Watts l’une des meilleures rythmiques au monde, faisant partie du plus grand groupe de rock’n’roll de la planète, range définitivement sa basse dans son étui ? Non, car le feu sacré couvait, impossible à éteindre.

Et Bill Wyman ne va pas faire les choses à moitié, réussissant à créer le premier super-groupe à « géométrie variable », composé des meilleurs interprétant le... meilleur du blues, boogie, jazz et rock’n’roll : Bill Wyman’s Rhythm Kings.

Fin 95, Bill Wyman (re)commence à jouer du blues, pour le plaisir, avec Terry Taylor, son complice et ami de longue date. Il se penche sur les œuvres importantes d’artistes tels que Fats Waller, Louis Jordan, Billie Holiday, ne veut plus interpréter de la musique commerciale, mais retrouver les sources, ses roots. Il veut élargir les sessions à d’autres musiciens avec qui il a véritablement envie de jouer, en parle autour de lui et la machine s’emballe.

Il contacte Georgie Fame, Albert Lee, Peter Frampton... enregistre en octobre 97 le premier opus. D’autres albums suivent, auquels participent George Harrison, Martin Taylor, Eric Clapton, Chris Rea, Paul Carrack... Henry Spinetti, Gary Brooker, Janice Hoyte, Adrian Byron Burns répondent également à l’appel !

The Rhythm Kings commencent à tourner en Europe... La formation est parfois modifiée, d’après les disponibilités de chacun, mais la qualité est toujours garantie !

Le band est est composé de musiciens incroyables, au pédigrée impressionnant, sollicités par les plus grands. Certains d’entre eux se sont produits lors de concerts rassemblant plusieurs centaines de milliers de personnes.

Pour The Wall, le 21 juillet 1990 à Berlin, Roger Waters compte parmi ses musiciens Graham Broad, à la batterie, et Andy Fairweather-Low à la six-cordes et à la basse. Ils accompagnent également la tournée In The Flesh. Andy est à côté de Clapton sur le Unplugged. Beverley Skeete tourne avec Roger Waters, enregistre avec Van Morrisson, Elton John, Paul Young, Tina Turner, Sting, Robbie Williams...
Terry Taylor, l’ami de Bill depuis 35 ans, a été le guitariste de The End et de Tucky Buzzard, a joué avec Muddy Waters à Montreux. Albert Lee est considéré par ses pairs comme le meilleur guitariste de country au monde. Il travaille avec Clapton, Joe Cocker, Emmylou Harris, les Crickets (le groupe de Buddy Holly), les Everly Brothers...
Frank Mead a joué avec B.B. King, Alexis Corner, Mick Jagger, George Harrison, Paul McCartney, Roger Waters... Nick Payn avec Al Green, Martha and The Vandellas, Cliff Richard, The Kings, Lonnie Donegan, McCartney...
Chris Stainton a accompagné Clapton, Joe Cocker. C’est lui qui assure, en 69, le clavier sur With A Little Help From My Friends. Mike Sanchez, le plus jeune, possède déjà une carte de visite impressionnante. Gary Brooker (Procol Harum) le présente à Clapton. Il collabore avec Fleetwood Mac, Jeff Beck... Il est l’un des plus extraordinaire, des plus démonstratif représentant du rhythm’n’blues et du rock’n’roll au monde.

Georgie Fame commence à se produire dans les pubs à l’âge de 15 ans, avec The Dominoes. Dans les années 80, Georgie rejoint Van Morrison, va jouer avec les plus grands groupes de jazz, de rock... et créer son propre band, The Blue Flames. Martin Taylor, autre virtuose de la six-cordes, jazzman mondialement connu qui collabore depuis longtemps avec Bill et les Rhythm Kings. Il va travailler durant 11 ans avec Stephane Grappelli, tourner dans le monde entier, être présent sur plus de 20 albums. Martin forme son propre groupe en 1994, est désigné en 95 comme le meilleur guitariste de jazz, pour la septième fois.


Copyright 2003 PATFRACA - SOFAM - All rights of the producer and the owner of the work reproduced reserved. Unauthorised copying, public performance prohibited.


 

 

 

Webdesigned & hosted by COOLTRAFIK


Forum de l'article